CPAGE

2021 / Restructuration d'un immeuble de bureaux

Réafirmer la présence de l’entreprise dans le tissu urbain

L’expression architecturale de l’extension, en proue des corps bâtis existants face à la rue, confirme l’affirmation de la présence de l’entreprise dans le tissu du parc tout en apportant une réponse sobre et élégante, respectueuse du langage architecturale existant. La nouvelle façade résonne avec la composition rigoureuse et très ordonnancé des ouvertures actuelles. La figure du carré est ainsi reprise dans une trame répétitive du rez de chaussée au dernier étage. Ce déploiement rationnel permet par ailleurs d’identifier l’entrée dans la composition générale de la façade principale, par un traitement singulier. 


Offrir une architecture bioclimatique

Aux étages, de grands châssis bois ouvrent généreusement les espaces intérieurs sur l’environnement. Ces ouvertures, composées de hautes parois vitrées fixes avec store screen, sont complétés par des panneaux bois plein, comportant des ouvrants en partie supérieures. Ces ouvrants offrent une ventilation naturelle aux espaces de travail. Le retrait de ces des baies en façade permet d’éviter les surchauffes en été quant à la présence des patios, ceux-ci permettent outre un bon éclairage, une ventilation pour le confort d’été. Enfin, pour de compléter le travail bioclimatique du bâtiment, un choix rigoureux a été portait sur l’usage de matériaux biossourcés afin de mener à bien l’optimisation énergétique du bâtiment.

Client : GIP CPAGE

Adresse : Parc technologique de la Toison d’or, 19 rue de

Broglie, 21000 Dijon

Surface : 2 692 m² SU

Mission : Concours 2021

Coût des travaux : 2 408 686 €HT

Cotraitants : Echoes (économie), Sisba (structure), Choulet

(Fluides, thermique & HQE), Alternative (Acoustique) et

Travaux Pratiques (Signalétique)

Image : JEUDI WANG